DES EXPERTS EN AGRONOMIE ET EN ENVIRONNEMENT A VOTRE SERVICE

   

 

    
Recherche sur le site   









 

RECOLTES 2004

Les récoltes 2004 commencent et s'annoncent très hétérogènes en fonction de différents critères dont en particulier la pluviométrie qui globalement a été assez limitée, le contrôle des maladies rendu de plus en plus complexe compte tenu de la suppression de nombreux produits.


le pôle d'Aspach

Une remarque : quand on utilise en agriculture un produit qu'il soit fertilisant ou phytosanitaire (herbicide, fongicide ou insecticide) il est très rare qu'il n'y ait pas une raison !

Donc quand on supprime le produit et que l'on ne dispose pas d'une solution alternative, les conséquences ne sont pas, toujours, neutres. En clair, mieux raisonner OUI, l'IMPASSE par principe NON.

Pour la fertilisation, il en est de même. Le raisonnement doit amener à mettre mieux : dose date forme de l'apport. Mieux, ne veut pas dire systématiquement moins ou rien ; le moins ou le rien sont la CONSÉQUENCE, éventuelle, du raisonnement et non l'OBJECTIF de départ.

Ne perdons pas de vue qu'une plante dont la nutrition sera optimisée, c'est-à-dire mise dans un milieu, le sol, fonctionnant correctement grâce à un bon équilibre obtenu par une teneur en Matière Organique adaptée au type de sol, un état acido basique correct et une fertilité à un niveau d'entretien pour tous les paramètres chimiques, le tout complété par des apports en fonction des besoins spécifiques de chaque culture, sera plus résistant aux différents stress qu'elle aura à subir (hydrique, thermique et attaque de maladie, insectes, …) donc ayant des besoins en traitements moindres.

Le ZÉRO absolu n'existe pas dans la nature. La mise en œuvre d'apports quels qu'ils soient doit toujours viser à être fait en prenant un risque acceptable et le moindre si possible.

Comme le dit Edgar PISANI dans son dernier livre, "le monde aura besoin de toutes ces agricultures pour se nourrir" alors ne cherchons pas, là aussi, à externaliser nos besoins en produits agricoles ; nous serions amenés à le regretter, nous ou nos descendants.

Bonnes Vacances pour les uns et Bonnes Récoltes pour les autres.

 

Nos anciens éditoriaux

La viticulture française ] Le conseil agricole spécialisé ] Sadef Changement de partenariat ] Evolution de la PAC ] [ Récoltes 2004 ] Les expertises de Sadef - Pôle d'Aspach ] 2004 est commencée ] Congrès GEMAS/COMIFER 2003 ] Qualité - délai - prix ] Après un été de canicule ] Agriculture et Environnement ] L'agriculture raisonnée ] Fertilisation raisonnée ] Elements traces ] Rapport qualité prix ] Normes - homologation ]


Contactez nous !

Votre avis, vos attentes vis à vis de notre site Internet,
 nous intéressent ....  cliquez ici


©
Sadef - pôle d'Aspach
- Dernière mise à jour : novembre 2006